SBS Guyana 2006 & RumClub Enmore 1994, le choc des REV

Pour mes débuts en français, il me fallait un sujet qui me tienne à cœur, si la barrière de la langue vous empêchait de me lire il est temps de faire connaissance. La Guyana c’est mon premier amour dans le monde du rhum de tradition anglaise, j’adore ses mystères, son histoire, ses rhums qui ne cessent de surprendre. Les sujets du jour ne sont pas non plus choisis au hasard, REV étant un de mes marks favori, 1994 mon année de naissance et 2006 le deuxième et seul autre millésime a accueillir ce mark à l’heure actuelle.
Je m’emballe déjà pas vrai? Mais ne t’inquiète pas, je te prépare un petit guide pour que tu puisses me décoder si tu ne me suis pas encore sur certains points.

Petite anecdote, peu de temps avant la sortie de cet Enmore 1994, Dominik Marwede a rejoint l’équipe de Spirit of Rum (=RumClub), Dominik était anciennement responsable de Rum Artesanal et a sélectionné le REV 1994 qui est pour moi la référence en la matière. Alors est-ce que ce petit nouveau pourra lui faire de l’ombre ?
La comparaison de ces deux Dark Demerara devrait être intéressante, la même recette soumise à un vieillissement allant presque du simple au double…

SBS Guyana 2006-2021 (56.4%, 240 bouteilles)

Couleur: Encore un qui est passé par le chaudron magique de DDL, un beau cuivré foncé avec des reflets rubis.
Nez: Je reconnais la trame aromatique mais je suis étonné par une certaine fraicheur qui s’y intègre très bien. Un petit pic alcoolique vient déranger un peu mon analyse du nez. On retrouve le café au lait, le caramel bien cuit, le caoutchouc, le beurre, le pamplemousse, le citron, l’eucalyptus, le bois, la réglisse, des notes végétales, l’herbe fraîchement coupée, le thé noir, la papaye, le cuir et la fève de cacao. Complexité et équilibre sont au rendez-vous.
Bouche: L’entrée en bouche est très délicate et la texture huileuse, il se révèle au fur et à mesure mais toujours sans brusquer. On retrouve le bois, le café, le chocolat noir, le pamplemousses, la muscade, le citron, le cuivre, le sucre muscovado, le cuir, le caoutchouc, des notes métalliques, le caramel au beurre, la fève de cacao, le thé noir, le raisin noir, la réglisse et la prune. Une légère amertume enrobe le tout et s’accentue en fin de bouche, ce qui ne me dérange au final pas plus que ça car des notes plus sucrées viennent la contrebalancer.
Finale: Assez longue avec une pointe d’astringence et d’amertume, c’est donc ici qu’il montre les dents. Menthe poivrée, crème pâtissière, tarte aux prunes, cacao amer et raisins secs.

C’est une bonne surprise, on retrouve le profil des REV en moins boisé, plus frais. Même si plus jeune que la plupart des 94, il est intéressant et complexe! Quelques petits défauts comme le pic alcoolique au nez et des notes métalliques (jamais croisées sur un REV ’94) qui me dérangent un peu en bouche, mais le bilan reste très positif.

Score: 87

RumClub Enmore (Versailles) 1994-2021 (54.5%, 254 bouteilles)

Couleur: Encore plus foncé, avec les mêmes reflets rubis.
Nez: C’est logiquement plus boisé que le premier, aussi plus complexe avec plus de profondeur. On retrouve la prune, le caramel trop cuit, le pamplemousse, l’orange sanguine, la réglisse, le citron, le thé noir, l’expresso bien serré, le chocolat noir, la vanille, le sucre brun, la menthe, le beurre et le cuir. L’intégration alcoolique est vraiment top, rien ne viens perturber la découverte de ce superbe nez.
Bouche: La texture est huileuse presque soyeuse. La bouche se révèle plus expressive que le nez, il a son caractère mais ne montre aucune agressivité. On a le gingembre, la menthe poivrée, le caramel au beurre, le cacao amer, le cuir, la prune, l’orange sanguine, le pain d’épices, le bois, la réglisse, le sucre muscovado, le caoutchouc brûlé et le chocolat noir. C’est raffiné et toujours aussi équilibré, avec des notes épicées qui relèvent le tout sans prendre le dessus.
Finale: Assez longue et qui contraste parfaitement avec la bouche. Menthe poivrée, romarin, crème pâtissière, pâte à gâteau, tabac et cacao amer.

Il lui manque à mon sens une palette aromatique plus large pour arriver au niveau du Rum Artesanal premier du nom ou du Wild Parrot récemment testé, mais, il fait partie des meilleurs REV que j’aie goûté sans aucun doute, bravo à l’équipe Spirit of Rum pour ce très bon embouteillage!

Score: 91

Il y a des similitudes et des différences entre les deux millésimes, ma préférence va pour le 1994 sans hésiter même si le 2006 ne se défend vraiment pas mal.
N’hésitez pas à me faire part de vos retours par rapport à ce premier article en français. Santé!

Découvrez ces rhums sur l’application RumX
SBS Guyana 2006-2021
RumClub Enmore (Versailles) 1994-2021

3 réflexions au sujet de « SBS Guyana 2006 & RumClub Enmore 1994, le choc des REV »

  1. Bonjour,
    bravo pour le français, presqu’au niveau de google translate ! ;-p
    Sinon, dommage, la rumspirit n’est plus trouvable (à prix raisonnable)
    Merci 😉

    J’aime

  2. Ping : Nobilis Rum : du numéro 15 au 20! | Tasting Bro's

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s